Gérer son anxiété : les clés pour y parvenir

Santé Anxiété

Selon le degré de gravité, l’anxiété peut représenter soit un défi passager, soit un problème récurrent. Dans l’un ou l’autre des cas, il est essentiel de pouvoir gérer ces moments de crise sans nécessairement avoir recours à un professionnel. Voici quelques clés qui vous y aideront.

Vous n’en mourrez pas

Il n’y a pas de situation anxiogène qui reste insurmontable. Quelque part dans le monde, des gens ont eu à traverser la même situation que celle que vous connaissez actuellement. Elles ont réussi à la vaincre et à s’en sortir.

Si cela est possible, ça veut dire qu’il existe des solutions et que vous êtes également capable de vous en sortir. Au lieu de paniquer et de vous laisser prendre au jeu de l’anxiété, calmez-vous un moment et relativisez.

Tout ce que vous avez à faire, c’est de dupliquer les milliards de solutions que d’autres personnes avant vous ont eu à utiliser pour s’en sortir.

La vulnérabilité est bénéfique

Le plus gros défi avec l’anxiété, c’est le fait qu’elle vous fait vous sentir vulnérable. Pour de nombreuses personnes, la vulnérabilité est une faiblesse. Une fois que vous comprenez que votre vulnérabilité est plutôt une force, vous cessez de l’éviter.

En réalité, être vulnérable revient à montrer toute son authenticité. Or, l’authenticité est un parcours qui vous permet d’affronter toutes les facettes de votre ego. Une personne qui se montre vulnérable est une personne beaucoup plus authentique et pure. Son énergie se connecte naturellement à celle des autres et il n’a pas peur du regard ou des jugements des autres.

Dès lors que vous avez pris l’habitude de vous montrer tel que vous êtes, vous n’avez  plus peur d’être faible face à certaines situations de la vie. En étant vous-mêmes, vous vous octroyez le droit d’être faible. Après tout, vous n’êtes qu’un être humain.

Vos émotions sont une partie de vous

La pire façon de gérer son anxiété est de la considérer comme un ennemi. En vérité, vos émotions sont vos alliés. Au lieu de les rejeter ou de leur accrocher la pancarte de la négativité, vous gagnerez plus à être à leur écoute.

Chacune d’elles suscite une réaction physiologique et physique qui agit comme un indicateur. Dès lors que vous comprenez le lien qu’il y a entre votre anxiété et vos réactions physiologiques, vous verrez plus vite le rapport qu’il y a entre les résultats que vous obtenez et vos sentiments.

Être anxieux peut vous mettre dans un état de stress profond et vous paralyser. Vous devenez maladroit, voire incapable. Cependant, être anxieux peut aussi être un carburant qui vous booste et vous donne le courage d’affronter tous les obstacles. Si vous n’acceptez pas que vos émotions soient une partie de vous, vous ne saurez jamais dans quel camp vous êtes.