Voyages

Faire le tour du monde à vélo : étape par étape

Voyage Vélo

Parcourir plusieurs pays sur une deux roues sans moteur, ce n’est pas toujours le choix de la majorité ; mais la passion se transmet de plus en plus. En effet, si l’aventure est dangereuse, la routine elle, est mortelle. Toutefois, aller à la rencontre de nouveaux pays à vélo ne se fait pas sur un coup de tête. C’est tout un processus. Et nous allons vous le décrire brièvement dans cet article.

L’itinéraire

Il est important de définir son itinéraire d’avance selon ses tolérances aux divers reliefs. La durée probable de l’aventure doit être également connue au tout début. Il est vrai que vous pouvez toujours changer ces données une fois que vous serez sur la voie, mais il faut un plan bien tracé avant de commencer. Ensuite, pensez au côté financier.

Les finances et l’aspect santé

Vous avez besoin d’un budget conséquent à la fois pour tenir la route (principalement pour la nourriture et le logement) et pour votre retour (pour vos besoins primaires, le temps de trouver un boulot). N’oubliez donc pas votre carte bleue.

Par ailleurs, votre santé aussi mérite attention. Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à prendre une assurance voyage en anticipation des risques. Soyez certain d’être en forme pour l’aventure. Ensuite, renseignez-vous sur les vaccins nécessaires et faites-les.

Le matériel

Vous aurez besoin d’une tente de bonne qualité et d’un vélo de course ou de randonnée simple, robuste et confortable. Vous aurez aussi besoin de quelques vêtements légers de rechange, d’une trousse de secours, d’un kit de réparation et d’un appareil photo. Veillez toutefois à ne pas surcharger votre vélo.

Le départ

Avant de vous lancer, faites des simulations pendant deux à trois jours pour tester votre équipement et faire des réajustements si nécessaire. N’oubliez pas non plus de créer un blog pour raconter votre aventure.

Sur le chemin

Une fois sur la route, ne cherchez pas à prendre du poids. Vous pouvez ne prendre qu’un repas par jour et le reste du temps, vous contenter rien que de céréales, de fruits et de noix.

Par ailleurs, dès que vous entrez dans une région, prenez conseil auprès des autorités locales ou d’éventuelles organisations de « tourdumondistes » afin d’identifier les zones dangereuses pour la nuit et pour la conduite.

N’oubliez pas non plus de rester en contact avec vos amis à travers votre blog et les réseaux sociaux. Racontez votre voyage sur votre blog et marquez votre arrivée dans chaque lieu stratégique par des photos évocatrices. De même, n’hésitez pas à vous reposer si vous vous sentez fatigué.

La fin du voyage

Dès que vous revenez dans votre pays, prenez du temps pour vous reposer et vous alimenter convenablement afin de reprendre des forces. Relancez-vous dans la vie professionnelle et planifiez un autre tour du monde si possible.